Le défi Essaie comme Terry

Terry n’avait aucune idée de l’immense portée qu’aurait la démarche qu’il avait entreprise. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il se devait d’essayer. Il semblerait que certaines personnes se refusent à abandonner. Terry a couru un marathon par jour pendant 143 jours, devenant ainsi une source d’inspiration qui a permis de recueillir plus de 800 millions de dollars pour la recherche sur le cancer.

« Tout est possible si on essaie », a dit Terry Fox un jour. Cette vidéo rend hommage aux efforts qu’il a déployés sans relâche.

Terry essaie. Il s’attaque aux obstacles.

Bien avant que Terry Fox ne trempe son pied dans l’océan Atlantique, au début de son Marathon de l’espoir, il a dû essayer de réapprendre à marcher. Ensuite, il a dû essayer de courir à nouveau. D’abord dans les rues, puis en grimpant des collines et, enfin, en franchissant des montagnes. Il a aussi dû se débrouiller pour trouver du soutien pour une idée saugrenue qui consistait à traverser le pays à la course au profit de la recherche sur le cancer. Et même une fois son projet mis à exécution, il a dû s’efforcer chaque jour, sans relâche, d’écarter la douleur, la fatigue extrême et, parfois aussi, le doute.

Le cancer a tout pris à Terry. Tout, sauf sa volonté profonde de toujours « essayer ».

Le 1er septembre 1979

Seulement 902 jours après avoir été amputé de sa jambe en raison de son cancer, Terry participait au marathon « Prince George à Boston », un parcours de 27 kilomètres. Cette épreuve fut l’un des moments décisifs de sa vie. Même s’il finit dernier, il s’était prouvé à lui-même qu’il avait la force, l’endurance et le courage nécessaires pour s’attaquer à l’audacieux projet qui se formait dans sa tête. Sept mois plus tard, il trempait son pied dans l’océan Atlantique et amorçait son Marathon de l’espoir. #essaiecommeTerry

Face à une épuisante montée de 3 kilomètres d’autoroute, Terry portait un t-shirt sur lequel on pouvait lire « À nous deux, fleuve de Montréal! » à l’avant, et « Je t’ai battu » au dos.

Quelle sera votre difficile montée à vous? Utilisez le mot-clic #EssaiecommeTerry et inscrivez-vous à l’Ascension du mont Terry Fox dès aujourd’hui.
journeeterryfox.org/Ascension

Terry a « essayé » d’une manière qui a eu une portée et des retombées internationales. Joignez-vous au Cyclotour de l’espoir Terry Fox et collectez des fonds pour la recherche sur le cancer tout en roulant à vélo pour parcourir ensemble 40 000 km, soit la circonférence de la Terre, en célébration du 40e anniversaire du Marathon de l’espoir. #EssaiecommeTerry

Inscrivez-vous aujourd’hui à terryfox.org/Cyclotour-de-lespoir-terry-fox/

Quand Terry a annoncé à ses parents son intention de traverser le pays à la course, sa mère, Betty, lui a demandé pourquoi il ne se contenterait pas de traverser la Colombie-Britannique. Terry lui a répondu : « Parce qu’il n’y a pas qu’en Colombie-Britannique que des gens sont atteints de cancer. » Il savait que la seule façon possible pour lui d’atteindre son très ambitieux objectif de 1 million de dollars était de s’attaquer à notre énorme pays, un Canadien à la fois. Une demande à la fois. Un essai à la fois. Quand Terry est mort, il savait que ses efforts avaient touché le cœur de 24 millions de Canadiens et de Canadiennes.

Ne dites pas qu’il est impossible de vaincre le cancer. Dites que nous nous devons d’essayer. Ne dites pas que vous ne pouvez rien y changer. Dites que vous vous devez d’essayer. Quel est votre effort de collecte de fonds? #EssaiecommeTerry

Images partageables

« La clé est d’essayer d’aider les autres. » – Terry Fox